Menu Fermer

A propos

Contexte du projet

L’île de Djerba est un écosystème fragile qui a subi depuis des décennies une forte pression humaine liée à la mise en valeur de l’île notamment en matière de développement d’une activité touristique balnéaire qui constitue le secteur moteur de l’économie de l’île voire du gouvernorat de Médenine.

Cette pression a entrainé de nombreux processus de dégradation du patrimoine écologique et culturel qui sont préjudiciables pour la durabilité de l’écosystème djerbien et par conséquent pour le maintien de l’activité touristique et le dynamisme économique de l’île qui a le mérite de créer de la richesse et de l’emploi au profit des populations de l’île mais également d’autres régions de Tunisie.

Face à cette situation, l’Association de sauvegarde de l’île de Djerba (ASSIDJE) a pris de nombreuses initiatives depuis sa création en 1976 avec l’appui de ses partenaires nationaux et internationaux (y compris la GIZ), pour non seulement sensibiliser les populations locales et les autorités compétentes à l’impact négatif des processus de dégradations sur la durabilité de l’écosystème djerbien mais également de réaliser des projets pour la protection et la réhabilitation de l’écosystème et du patrimoine matériel et immatériel de l’île.

Dans ce contexte, l’ASSIDJE œuvre depuis 2012, en collaboration avec le ministère des affaires culturelles et dans un cadre de partenariat impliquant de nombreux acteurs locaux , nationaux et internationaux, pour inscrire l’île de Djerba sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La présente initiative qui porte sur la mise en place d’un label de développement durable pour l’île de Djerba « Green Djerba » s’inscrit dans l’effort continu de l’ASSIDJE pour promouvoir un développement durable de l’île de Djerba et vient renforcer le dossier d’inscription de l’île de Djerba sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En réalité, cette initiative est portée conjointement par six importantes organisations de la société civile de l’île qui militent chacune dans son domaine pour le progrès et la prospérité de l’île et de sa population. Elle bénéficie également de l’appui et de l’engagement des autorités locales et régionales.

Justification du projet

Visant à doter l’île de Djerba d’un « label pour développement durable », le présent projet est le résultat d’un long processus de concertation entre de nombreuses composantes de la société civile qui ont pris conscience, à la suite des multiples crises environnementales et socio-économiques que l’île a connue notamment depuis 2011, de la nécessité de définir une vision et un cadre stratégique garantissant un développement durable de l’île.

Ce projet se justifie par les motifs suivants :

  • Dégradation de l’image de marque de l’île : Le projet LABEL« Green Djerba » vise d’une part à réhabiliter l’image de marque de l’île de Djerba en tant que destination distinguée à l’échelle nationale et internationale et d’autre part à appuyer les nouvelles orientations du pays en matière de marketing territorial et touristique.
  • Risques et menaces pesant sur le patrimoine naturel et culturel : Le projet LABEL« Green Djerba » vise à assurer une meilleure résilience du patrimoine naturel et culturel face à ces risques
  • Déficit d’organisation sectorielle et territoriale et faible mobilisation des acteurs : Le projet LABEL « Green Djerba » vise à assurer une meilleure organisation et mobilisation efficiente des acteurs agissant dans les différents domaines relatifs au développement durable de l’ile
  • Absence d’une approche intégrée : Le projet LABEL« Green Djerba » vise à assurer une meilleure intégration sectorielle et spatiale au niveau de l’ile et ce dans une perspective de durabilité.
  • Défi et exigences du processus de décentralisation : Le projet LABEL « Green Djerba » vise à contribuer au renforcement des capacités des collectivités locales en matière de décentralisation et de gouvernance locale dans une perspective de développement durable de l’île.

Objectifs du projet

L’objectif global consiste à élaborer une vision stratégique en vue de la mise en place d’un label pour un développement durable de l’ile de Djerba.

Les objectifs spécifiques du projet Green Djerba sont :

  • Assurer une meilleure organisation sectorielle et territoriale ainsi qu’une mobilisation efficiente des acteurs agissant dans les différents domaines relatifs au développement durable de l’ile sur la base du label.
  • Contribuer au renforcement des capacités des collectivités locales en matière de décentralisation et de gouvernance locale dans une perspective de développement durable de l’île sur la base du label.
  • Réhabiliter l’image de marque de l’île de Djerba en tant que destination touristique distinguée à l’échelle nationale et internationale sur la base du label.
  • Assurer une meilleure résilience du patrimoine naturel et culturel face aux dégradations du milieu et aux risques liés aux impacts du changement climatique
  • Esquisser les contours du label « Green Djerba » et la procédure aboutissant á sa mise en place

Activités du projet

Identification des axes stratégiques pour l’élaboration d’une vision pour l’île de Djerba

Suite au travail élaboré en compagnie de Madame Yosr Bayar Zouiten du bureau VALORIZ commandité par la GIZ et appuyé par les autorités locales et la société civile, cette 1ère étape a été conduite du 22. Mai 2017 au 08. Juin 2017.

Cinq axes stratégiques ont été identifiés en tant qu’assise pour le développement d’une vision spécifique à Djerba :

  • Patrimoine historique et culturel;
  • Catalogue des produits et services économiques durables;
  • Culture environnementale citoyenne;
  • Construction, Urbanisme & Aménagement du territoire;
  • Gouvernance & Développement local;

Ces axes ont été validés par les acteurs concernés consultés.

ATELIER I : Lancement du processus de présentation et de concertation sur les axes stratégiques

  • Présentation du processus d’élaboration de la vision stratégique.
  • Constitution et présentation du comité de pilotage.
  • Discussion et validation des axes stratégiques identifiés et de leurs objectifs
  • Constitution de l’équipe de travail

Etude des axes stratégiques identifiés et validés

La démarche méthodologique de l’étude comporte 3 phases qui feront l’objet d’ateliers thématiques restreints aux acteurs directement concernés.

  • Phase I : Etat des lieux, analyse, étude comparative et diagnostic du degré de durabilité par axe.
  • Phase II : Orientations stratégiques, identification des conditions-cadre et propositions pour le plan d’actions.
  • Phase III : Dossier final

ATELIER II. : Elaboration d’une vision stratégique de l’île de Djerba et des plans d’actions opérationnels

  • Présentation et discussion des rapports relatifs aux axes stratégiques
  • Concertation sur une vision stratégique de l’île de Djerba et validation en plénière
  • Discussion des différentes propositions pour le plan d’actions, concertation et validation en plénière
  • Recommandations pour l’esquisse des contours du label « Green Djerba »

Finalisation, remise des rapports et communication

Le projet du label « Green Djerba » , de par sa pertinence et ses répercussions sur le devenir du développement de Djerba, doit être accompagné d’un plan de communication à même de lui assurer une plus large diffusion auprès des acteurs institutionnels, des communautés locales et des corps de métiers et d’un plaidoyer acharné en vue de lui garantir l’aboutissement escompté.